genepi_des_alpesQui n’a jamais dégusté un petit verre de liqueur de génépi en fin de repas et particulièrement après avoir sorti les pieds de ses énormes chaussures de ski ?

Il est quasiment certain que vous avez déjà goûté ce doux breuvage qui réchauffe le corps mais quand bien même peu de personne savent ce qu’elles ont réellement bu ! Voici 7 choses insoupçonnées à connaître sur l’alcool de génépi.

 

1) Le Génépi : une histoire ancienne


Avant de devenir un digestif
très connu dans nos montagnes françaises, il faut savoir que l’origine de la liqueur de génépi remonte au Moyen-âge. Ce n’est que bien plus tard que le génépi s’est répandue grâce à la production des moines comme de nombreuses liqueurs d’ailleurs. A partir du XIX ème siècle, la liqueur de génépi devient commerciale avec notamment l’apparition de distilleries dans les montagnes des Alpes et plus particulièrement en Savoie. C’est clairement l’engouement pour les stations de ski qui rendront la liqueur de génépi célèbre et emblématique des montagnes françaises. 

Si le génépi est à l’origine utilisé pour lutter contre les problèmes digestifs, il est aujourd’hui utilisé principalement en liqueur comme digestif de fin de repas.

 

 montagne_des_alpes2 ) Génépi Artemisia, quèsaco ?

Artemisia. Atchoum !

Pas simple à retenir n’est-ce pas ce nom en latin? Et pourtant, c’est le nom scientifique bien connu qui désigne la plante de génépi. Le Génépi appartient à la famille des Armoises au même titre que la fameuse Absinthe que vous connaissez bien.

Vous êtes perdu ? Oui parce qu’évidemment vous, on vous parle de Génépi bleu, de Génépi noir, de Génépi blanc ou encore de Génépi jaune ! C’est à ne plus rien n’y comprendre.

En vérité, on parle souvent de la même espèce de plante. Il existe 5 variétés principales de génépi que l’on peut trouver dans les hautes Alpes françaises (Savoie, Haute-Savoie et Isère, Hautes alpes et Alpes Maritimes). Elles ne sont pas toutes utilisées pour fabriquer de la liqueur :

  • Artemisia genipi = Artemisia spicata = Génépi bleu = Génépi noir = Génépi femelle
  • Artemisia umbelliformis = Artémisia Mutellina = Génépi blanc (selon les Suisses) = Génépi Jaune = Génépi Gris
  • Artemisia eriantha = génépi laineux  
  • Artemisia glacialis = Génépi jaune = le plus utilisé par les liquoristes = génépi vrai = génépi mâle = génépi des glaciers ou encore Génépi des Alpes.
  • Artemisia nivalis = Génépi des neiges  = Armoises des neiges

3) Défense d’y toucher


Le génépi se trouve majoritairement dans les Alpes françaises avec une période de floraison entre juillet et septembre.

La particularité de cette espèce est qu’elle pousse en haute altitude entre 2000 et 3000 mètres dans les barres rocheuses ce qui en fait une plante rare et protégée. Sa cueillette est donc interdite dans le parc national de la Vanoise et soumise à restriction dans d’autres.

 

4) Tonic pour le corps (mais pas toujours pour l’esprit)


Utilisé au Moyen –âge sous forme d’infusion pour soigner les problèmes gastriques, la plante de génépi est toujours appréciée pour ses bienfaits et ses vertus médicinales.

Le génépi est réputé pour être un très bon tonifiant général. La liqueur de génépi est aussi digestive et excellente contre les coups de froid et de fatigue générale. C’est pour cette raison qu’elle est encore plus appréciée en hiver.

Servie en apéritif, on dit souvent que la liqueur de génépi ouvre l’appétit. Le génépi est en effet indiqué pour ses propriétés de stimulant gastrique. Le génépi est aussi connu pour soigner les affections pulmonaires, aide à cicatriser et lutter contre le mal de montagne ! Il est même recommandé aux femmes en cas de règles insuffisantes…

 

Bref, la plante de génépi c’est bon pour le corps mais n’oubliez pas que la liqueur de génépi contient de l’alcool qui n’est pas forcément bonne pour la santé de l’esprit ! A consommer avec modération.

  

liqueur_de_genepi5) Température : 40 degrés mais pas au soleil !


Si la température extérieure au cours de la dégustation de génépi est proche de 0° degré (oui, au ski il fait froid), on ne peut pas en dire autant du taux d’alcool de la liqueur de génépi.

De nos jours, on trouve des liqueurs de Génépi avec des taux d’alcool très différents d’une recette à l’autre. 20 degrés pour ce génépi, 30 pour l’autre et parfois 40. Alors que choisir ?

La distillerie Eyguebelle produit une liqueur de génépi titrée à 40°. Pourquoi 40° me diriez-vous ? Tout simplement parce qu’il s’agit de la recette d’origine et chez Eyguebelle nous aimons conserver les traditions.  

  

6) 2 ingrédients et rien d’autre

 


Pendant de longues années, la fabrication de la liqueur de génépi est restée artisanale et préparée majoritairement par les montagnards. De nos jours, les distilleries se sont professionnalisées notamment avec la restriction de la cueillette.

La composition de la liqueur de génépi est simple. Elle contient des plantes et un alcool neutre.

Selon la méthode de fabrication, la plante de génépi doit représenter au minimum 50% des plantes utilisées dans la recette. Contrairement à certaines idées reçues, la liqueur de génépi ne contient pas d’eau de vie.

L’extraction aromatique se fait selon trois méthodes qui peuvent être utilisées ensemble ou séparément :

1) Macération dans une solution alcoolique (20 jours min pour les plantes séchées, 15 jours pour les plantes fraîches).

2) Suspension des plantes au dessus d’une solution eau-alcool pendant au minimum 90 jours.

3) Distillation des plantes mises en macération dans une solution hydro-alcoolique.

Préparé par un vrai Savoyard, la liqueur de Génépi Eyguebelle a été Médaillée d'Argent au Concours Général Agricole de Paris en 2015. Le goût de cette liqueur est sans amertume, ni astringence et révèle des notes de fleurs et de pollen avec un nez frais et floral. La couleur de cette liqueur est d’un jaune doré tirant sur le bleu.

  

7) Comment boire l’alcool de génépi ?


comment_boire_alcool_genepi

LA question cruciale. Vous avez enfin votre bouteille dans les mains et vous vous demandez comment boire votre alcool de Génépi comme un vrai montagnard ?

Tout simplement pur, en digestif à température ambiante ou glacée. En fin de repas, après une bonne raclette ou un plateau de fromage et de charcuterie quand il fait bien froid dehors.

C’est la façon la plus connue de déguster la liqueur de Génépi.

Cependant, devant la popularité de cette liqueur de plante, la consommation s’est diversifiée en prenant la forme de cocktails, d’apéritifs ou s’intégrant dans les plats de cuisine. Voici quelques recettes originales pour boire son alcool de génépi autrement.

 

Bonne dégustation !



Vin blanc au génépi :


Ingrédients :

1/5 de liqueur de Génépi Eyguebelle

4/5 de vin blanc de votre choix

Dans un verre à vin, versez la liqueur de Génépi puis le vin blanc. Remuez si nécessaire. Dégustez immédiatement.

 

Cocktail à la liqueur de Génépi :


Ingrédients:

 6 cl liqueur de Génépi Eyguebelle 

1 cl sirop de menthe glaciale Eyguebelle

De l’eau gazeuse

 

Mettez 3 ou 4 glaçons dans un verre à cocktail. Versez-y la liqueur de Génépi puis le sirop de menthe glaciale. Allongez le tout avec de l’eau gazeuse.

Vous pouvez également déguster cette recette pure sans eau gazeuse.

Astuce : placez vos verres à cocktails au frigo 1h avant la préparation.